En voiture ou en avion, prévenir les douleurs du voyage

Voyager met le corps à rude épreuve. Pour éviter d’arriver en vacances fatigué et stressé, le corps raide et endolori, après de longues heures de voiture ou d’avion, l’AFC délivre une série de conseils avisés !

Echauffez-vous ! Rafraîchissez-vous !

Un voyage, c’est un peu comme un entraînement sportif ! On s’échauffe avant de prendre place dans la voiture ou l’avion et on se rafraîchit régulièrement et une fois arrivé à destination. Et on marche d’un pas rapide pour dégourdir ses mollets engourdis.

En voiture

  • Ajustez le siège de sorte à ce que vous soyez proche du volant mais également confortablement installé. Vos genoux doivent être légèrement plus hauts que vos hanches. Placez vos doigts sous vos cuisses, au plus proche de vos genoux. Si vous ne pouvez pas facilement les glisser en avant et en arrière, réajustez votre siège.
  • Utilisez un coussin dorsal. Utiliser un coussin derrière votre dos peut réduire le risque de tensions, de lombalgie ou de blessures. Il doit être placé entre votre cage thoracique et votre taille.
  • Pour éviter que vos jambes ne gonflent, pratiquez ces exercices pendant que vous conduisez : écartez les orteils autant que possible et comptez jusqu’à 10 ; contractez vos mollets et comptez jusqu’à 5, puis vos cuisses, puis vos fessiers. Pour éviter la fatigue et l’inconfort : roulez les épaules d’avant en arrière… en vous assurant, bien sûr, de garder les mains sur le volant et les yeux sur la route !
  • Pour limiter la tension dans les bras et dans les mains, tenez le volant à 3h et 7h. Changez de temps en temps pour 5h et 10h.
  • Ne vous agrippez-pas au volant ! A la place, serrer et desserrer les mains pour améliorer la circulation dans vos mains et abaisser la fatigue musculaire dans vos bras, poignets et mains.
  • Toujours en s’assurant de bien garder les yeux sur la route, changez de point focal pendant la conduite réduit le risque de fatigue oculaire et de maux de tête.
  • Faîtes des pauses.

En avion

  • Tenez-vous droit et ressentez la courbe en « S » de votre colonne vertébrale. Puis utilisez des coussins pour maintenir cette courbe quand vous êtes assis dans votre siège. Placez un coussin dans votre dos juste au niveau de la taille et un autre derrière votre nuque.
  • Enregistrez tous les bagages dont le poids est supérieur à 10% du vôtre. Quand vous soulevez vos sacs à main ou vos sacs à dos, tenez-vous bien droit devant le compartiment à bagage de sorte à éviter les rotations.
  • Lorsque les rangements sont en dessous du siège, ne forcez pas un objet à rentrer d’un mouvement violent des jambes, des pieds ou des bras. Cela peut provoquer une élongation ou des spasmes dans les muscles des cuisses et du bas du dos. Asseyez-vous d’abord confortablement avant de guider doucement votre sac sous le fauteuil avec vos pieds et vos mains.
  • Quand vous êtes assis, changez de position de temps en temps pour améliorer la circulation et éviter les crampes dans les jambes. Massez vos cuisses et vos mollets. Remontez vos jambes et bougez vos genoux de haut en bas. Surélevez vos jambes en posant les pieds sur un sac devant vous.
  • Ne vous asseyez pas sous l’arrivée d’air. Un courant d’air peut favoriser la tension dans votre cou et vos épaules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *